CHARLEVOIX (R.P. [Pierre François Xavier] de). Histoire de l'établissement, des progrès et de la décadence du christianisme dans l'empire du Japon, où l'on voit les différentes révolutions qui ont agité cette monarchie pendant plus d'un siècle.
Par le R. P. de Charlevoix, de la Compagnie de Jésus.
Tomes I et II (complet).
Louvain, Bibliothèque Catholique de la Belgique - Vanlinthout et Vandenzande, 1828-1829.
[Bibliothèque Catholique de la Belgique. (tome I) 11e ouvrage pour 1828. Prix : Fr 2,50. (tome II) 1er ouvrage pour 1829. Prix : Fr 3,25.) Louvain, chez Vanlinthout et Vandenzande. Et chez les Libraires désignés ci-après. (tome I) 1828. (tome II) 1829.]
Deux volumes in-8° (135 ´ 216 mm.) demi veau brun, dos lisses, taches au bas des dos, t. I : [1 (faux-titre)], [1 bl.], [1 (titre)], [1 (Imprimatur et date d'expédition aux chefs-lieux des diocèses)], XXIV, 410 p., [4 (catalogue des publications disponibles)] p., t. II : [1 (faux-titre)], [1 bl.], [1 (titre)], [1 (Imprimatur et date d'expédition aux chefs-lieux des diocèses)], [1 (modalités d'abonnement à la Bibliothèque)], [1 bl.], 540 p.

@ Pierre François-Xavier de Charlevoix (Saint-Quentin, 1682 - La Flèche, 1761) devint jésuite en 1698. Il fit un premier voyage en Nouvelle-France où il fut professeur à Québec de 1705 à 1709. Son second voyage outre-Atlantique, de 1717 à 1722, fut consacré à l’exploration : « il remonta le fleuve Saint-Laurent et les lacs jusqu’à Michillimakinac, fit une excursion dans le pays des Illinois, descendit le Mississipi jusqu’à son embouchure [et] visita Saint-Domingue. » À son retour en France, il collabora pendant vingt-deux années au Journal de Trévoux.
L’Histoire de l’établissement, des progrès et de la décadence du christianisme dans l’empire du Japon est le premier ouvrage de Charlevoix, il fut publiée à Rouen, chez Le Boulenger, en 1715 (3 vol. in-8°) et chez G. Behourt (3 vol. in-16). Une vingtaine d'années plus tard, il fit éditer, à Paris, une Histoire et description générale du Japon. Ses études japonaises furent notamment inspirées par l'Histoire de l'église du Japon que le jésuite Jean Crasset a éditée en 1689.
L'imprimatur du premier tome est daté de novembre 1828 et l'expédition aux chef-lieux des dicoèses est datée du 17 au 20 décembre 1828 ; pour le second tome, ces dates sont respectivement janvier 1829 et 4 au 7 mars 1829. Les deux volumes furent épuisés en mai-juin 1829.
La Société catholique pour le Royaume des Pays-Bas vit le jour au Pays-Bas en 1820 ; il s'agissait d'une association à caractère sectaire dont le but était la propagation de la foi. Dissoute par arrêté royal en 1822 parce que jugée subversive, elle reparut en 1823 sous le nom de Bibliothèque Catholique de la Belgique ; elle fut une des plus importante entreprise de la contrefaçon en Belgique.

& Cordier, Bibliotheca Japonica (421-426), Godfroid, Aspects inconnus et méconnus de la contrefaçon en Belgique, pp. 195-259.

Les deux volumes : 125 euros (code de commande : 6350).

.


Fermer cette page et aller aux
Éditions du XIXe siècle
ou à la page consacrée aux
Arts et civilisations d'Asie.