BOIZARD (Jean).

Traité des monoyes, de leurs circonstances & dépendances. Par Monsieur J. Boizard, Conseiller en la Cour des Monoyes. Nouvelle edition. Augmentée de l'Explication des termes qui sont en usage dans les Monoyes, & d'un Traité pour l'instruction des Monoyeurs & des Negocians en Matières d'or & d'argent.
Tomes I et II (complet).

Paris, Le Febvre, 1711.
[A Paris, / Chez Jacques le Febvre, ruë S. Severin / à la Pomme d'or ; & dans la Grand'-Salle / du Palais vis-à-vis la Cour des Aydes. / M. D C. C X I. / Avec privilege du roy.]

Deux tomes en un volume in-12 plein veau d'époque, dos à 5 nerfs, tranches rouges, reliure frottée et usagée, mors fragiles, [1 (titre-frontispice)], [1 bl.], [1 (titre)], [1 bl.], [46 (Avertissement, Table, Explication par ordre alphabetique de tous les termes qui sont en usage dans les Monoyes, approbation et privilège)], 504, [18 (table)], [1 (titre du tome II)], [1 bl.], 100 p., 5 gravures hors texte, ex-libris manuscrit de Guillaume Marquart in fine et ex-libris gravé au premier contreplat.

   Guillaume-François Debure nous apprend que « Cette édition est assez recherchée, & les exemplaires en sont devenus actuellement assez rares, parce que ce Livre n'a point été imprimé depuis. L'on en trouve cependant qui sont datés de 1714 ; mais les uns & les autres sont d'une seule & même édition ; & la différence ne consiste que dans le seul feuillet de l'Intitulé.
   Il y a eu des défenses de le réimprimer, parce qu'il renferme un Traité de l'alliage & de la fabrication de la Monnoye d'or & d'argent ; dangereux par le mauvais usage qu'on en a déjà fait, & qu'on pourroit en faire encore. Ce Traité ne se trouve point dans l'édition donnée à Paris en 1692. »
  Quant à Louis André, il écrit : « Pour composer cet ouvrage, Broizard, conseiller à la Cour des monnaies, s'est servi des livres de ses prédécesseurs, en particulier de Bouteroue, que, parfois, il copie simplement. Il a divisé son traité en trois parties : il explique les termes, les variétés des monnaies et les procédés de leur fabrication : il parle des généraux et maîtres des monnaies, de la cour, des fonctionnaires, des peines à infliger, surtout aux faux monnayeurs : il renseigne sur la qualité, le poids et le titre des monnaies, jurisprudence de la Cour, ordonnances et règlements. »
   Le propriétaire de cet ouvrage, Guillaume Marquart, orfèvre bruxellois, fut nommé, le 16 septembre 1726, essayeur général de la Monnaie de la ville de Bruxelles.
   La gravure tenant lieu d'ex-libris collée au premier contreplat ne contient aucune information ; on trouve une gravure de ce blason de la famille Marquart, de Bohême-Silésie (de gueules à un cheval naissant d'argent mouvant d'une couronne d'or) que l'on peut dater du XVIIe siècle.

Bibliographie :
   - Debure (Guillaume-François), Bibliographie instructive. Volume de la Jurisprudence et des Sciences et arts, n° 1368.
   - André (Louis), Les sources de l'histoire de France. XVIIe siècle (1610-1715), n° 6607.
   - De Witte (Alphonse), Jean-Baptiste Chrysogome Marquart essayeur général, waradin de la Monnaie de Bruxelles, dans Revue belge de numismatique et de sigillographie, 1913 - 69e année, p.53-54.
   - Rietstap (Jean-Baptiste), Armorial général, t. II, p. 160.

   
À gauche, l'ex-libris figurant dans l'ouvrage,
à droite, « Die Marquart » gravure sur cuivre, coloriée et semblant dater du XVIIe siècle.

280 euros (code de commande : 26960).



Voyez aussi la page de notre site
consacrée à la numismatique

 


Boizard (26960)
Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de ce livre
ou le commander,
indiquez ci-dessous vos références :
Prénom et nom :
Adresse électronique :
Pays de destination du colis :
Question éventuelle :

Cliquez sur
En réponse, nous vous communiquerons les informations que vous souhaitez obtenir ainsi que les modalités de livraison et de paiement.


Au cas où il vous serait impossible d'envoyer votre message via ce formulaire,
n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse :
courrier@loiseaulire.com

N.B. : les informations que vous nous donnerez ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

CONDITIONS DE VENTE
de la Librairie L'Oiseau-Lire
rue du Hautbois 36
7000 MONS (Belgique)
T.V.A. : BE0619836631
Tél.: +32 (0)65 31 28 73.
courrier@loiseaulire.com

   Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire. Nous garantissons un emballage approprié, cependant les ouvrages voyagent aux risques et périls du destinataire et nous ne pourrons intervenir en cas de détérioration ou de perte.
   Les livres sont réservés 14 jours, passé ce délai, ils seront remis en vente.
   Le paiement est exigible à la commande : le client non satisfait a un délai de 14 jours s'il veut renvoyer son achat.
   Pour nos clients belges, les factures seront réglées par virement bancaire.
   Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros de préférence par virement bancaire international (IBAN) ou par carte de crédit (« Visa » ou « Eurocard »).
   Nous disposons d'un C.C.P. en France, nos clients français pourront (sans frais) effectuer leurs paiements par chèques libellés en euros.
   En cas de non paiement de la facture dans le délai prescrit, il sera dû à partir de la date d'échéance, de plein droit et sans mise en demeure préalable, un intérêt de retard égal au taux légal. En outre, il sera du une indemnité forfaitaire de 10% du montant total de la facture.
   Tant que les biens n'ont pas été payés, ils restent propriété du vendeur.
   Toutes les informations sur les taux de change peuvent être obtenues sur le site :
The XE.com Universal Currency Converter

Retour à la page consacrée aux
Livres anciens.