CAYLUS (Le Valois de Vilette de Mursay, Marthe-Marguerite, marquise de).

Les Souvenirs de Madame de Caylus, pour servir de Supplément aux Mémoires & Lettres de Mad. de Maintenon. Avec des Notes de M. de Voltaire. Nouvelle édition.

Maestricht, Dufour et Roux, 1778.
[A Maestricht, / Chez Jean-Edme Dufour & Philippe / Roux, Imprimeurs-Libraire, associés. / M. DCC. LXXVIII.]

In-12 plein veau d'époque, dos à 5 nerfs orné de fleurons dorés, tranches rouges, reliure frottée, [1 (titre)], [1 bl.], 201, [1 bl.] p., bon exemplaire.

Extrait de la bibliographie de Georges Bengesco :
   Il s'est formé autour de madame de Caylus et de son livre une sorte de légende, que tous les éditeurs ont reproduite à l'envi ; la marquise, étendue sur le lit d'où elle ne devait plus se relever, et dictant ses Souvenirs à son fils, le comte de Caylus ; celui-ci gardant discrètement le manuscrit et ne le montrant qu'à quelques amis privilégiés ; puis le prêtant pour vingt-quatre heures à Diderot, qui le fait transcrire et le vend, moyennant vingt-cinq louis, à un libraire de Hollande ; etc..., etc..., etc...
   En l'absence de tout témoignage précis sur ces différents points, nous croyons qu'il est préférable de s'en tenir au récit de Grimm, qui nous apprend qu'en 1769, plusieurs personnes « connaissaient depuis longtemps ce manuscrit », et qu'après la mort de la marquise, arrivée, comme l'on sait, en 1729, « ces Souvenirs furent encore plus connus ». Nous avons dit [...] qu'en 1738, c'est-à-dire dix-huit ans seulement après la mort de Dangeau, Voltaire avait pu se procurer l'original ou la copie des 40 volumes in-folio du Journal de la cour de Louis XIV. Est-il étonnant que, plus de quarante ans après la mort de la marquise de Caylus, et alors que le comte de Caylus lui-même avait cessé de vivre depuis plusieurs années, Voltaire ait eu en sa possession un manuscrit qui, au dire des contemporains eux-mêmes, était passé dans les mains d'un grand nombre de lecteurs. M. Raunié, l'un des derniers éditeurs des Souvenirs de madame de Caylus, rappelle que M. de Monmerqué a retrouvé ces Souvenirs intercalés par fragments dans les Mémoires d'une ancienne élève de Saint-Cyr, Mlle d'Aumale ; « il est donc évident, ajoute-t-il avec raison, que les Souvenirs ont été transcrits à diverses reprises, probablement après la mort du comte de Caylus, et Voltaire put les faire imprimer, sans doute à l'aide d'une copie qui était tombée entre ses mains. »
   Ce qui a contribué à accréditer la fable du manuscrit confié à Diderot, recopié en toute hâte par celui-ci, et imprimé par un libraire de Hollande, c'est qu'il existe une édition des Souvenirs, publiée à Amsterdam, chez Marc-Michel Rey (1770).
   Cette édition, postérieure à celle de Genève, n'est pas entièrement conforme au texte donné par Voltaire ; aussi n'a-t-on pas manqué de supposer qu'elle avait pu être faite sur la copie prise par Diderot.

   Bibliographie :
   - Bengesco (Georges), Voltaire : bibliographie de ses œuvres, t. II, n° 1907.

80 euros (code de commande : 28862).



Caylus (28862)
Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de ce livre
ou le commander,
indiquez ci-dessous vos références :
Prénom et nom :
Adresse électronique :
Pays de destination du colis :
Question éventuelle :

Cliquez sur
En réponse, nous vous communiquerons les informations que vous souhaitez obtenir ainsi que les modalités de livraison et de paiement.


Au cas où il vous serait impossible d'envoyer votre message via ce formulaire,
n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse :
courrier@loiseaulire.com

N.B. : les informations que vous nous donnerez ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

CONDITIONS DE VENTE
de la Librairie L'Oiseau-Lire
rue du Hautbois 36
7000 MONS (Belgique)
T.V.A. : BE0619836631
Tél.: +32 (0)65 31 28 73.
courrier@loiseaulire.com

   Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire. Nous garantissons un emballage approprié, cependant les ouvrages voyagent aux risques et périls du destinataire et nous ne pourrons intervenir en cas de détérioration ou de perte.
   Les livres sont réservés 14 jours, passé ce délai, ils seront remis en vente.
   Le paiement est exigible à la commande : le client non satisfait a un délai de 14 jours s'il veut renvoyer son achat.
   Pour nos clients belges, les factures seront réglées par virement bancaire.
   Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros de préférence par virement bancaire international (IBAN) ou par carte de crédit (« Visa » ou « Eurocard »).
   Nous disposons d'un C.C.P. en France, nos clients français pourront (sans frais) effectuer leurs paiements par chèques libellés en euros.
   En cas de non paiement de la facture dans le délai prescrit, il sera dû à partir de la date d'échéance, de plein droit et sans mise en demeure préalable, un intérêt de retard égal au taux légal. En outre, il sera du une indemnité forfaitaire de 10% du montant total de la facture.
   Tant que les biens n'ont pas été payés, ils restent propriété du vendeur.
   Toutes les informations sur les taux de change peuvent être obtenues sur le site :
The XE.com Universal Currency Converter

Retour à la page consacrée aux
Livres anciens.