Honoré de BALZAC

 Page de la section "Littérature française"
proposée par la librairie
L'Oiseau-Lire
Pour commander

Aller à la
Page d'accueil de la section Littérature
ou à la
Page « B »
de la section Littérature française.

 

Ouvrage(s) récemment ajouté(s) au catalogue

 

[BALZAC (Honoré de)]. BARBÉRIS (Pierre) — Le monde de Balzac. Paris, Arthaud, 1973. In-8° broché, 603 p., dos jauni.
Sur le rabat de la couverture :
   
Qu'y a-t-il, en définitive, dans Balzac ?
   Pourquoi le lire ?
   Et comment le lire ?
   Ce livre essaiera de répondre à ces questions. Les connaissances accumulées sur l'homme et sur l'œuvre, les nouveaux moyens clé lecture, nés de l'élargissement des horizons de la science littéraire, de nos réflexions sur la culture et sur la vie sociale, sur les liens qui se tissent de l'une à l'autre, pour tout dire une problématique et des méthodes, des réflexes renouvelés depuis que l'histoire des œuvres a commencé de relever d'autre chose que du seul « goût » et d'entrer dans la mouvance des sciences humaines, tout rend aujourd'hui possible une lecture de Balzac plus complète, plus utile. Balzac se porte bien, comme en témoignent, d'une part, les Œuvres complètes et les éditions séparées qui se multiplient, d'autre part, l'ampleur et la qualité des recherches qui lui sont consacrées. Bilan et ouverture, positions et propositions : c'est ce que peut, et voudrait être, ce Monde de Balzac.
   Il n'est d'ouvertures, il n'est de propositions valables, toutefois, qui ne partent de bases aussi saines et aussi assurées que possible. Ce livre sera donc, souvent, un état de la question. Mais il n'est de conquête aussi, il n'est de savoir positif ayant une réelle valeur et un réel avenir que conduisant à des hypothèses et perspectives neuves, ouvrant, à partir d'enquêtes, d'établissements de textes, de recherches de sources, etc., sur du qualitativement nouveau. Ce livre sera donc, souvent, un essai de prospective balzacienne ; de prospective, aussi, touchant le XIXe siècle et le nôtre.

15 euros (code de commande : 25343).

Pour être informé des mises à jour de cette page

 


Œuvres de Balzac
À propos de Balzac et de son œuvre

 

BALZAC (Honoré de) Adieu. Étude de femme. Une lutte. Le dôme des Invalides. Genève, Skira, 1946. In-12 broché, 124 p., (« Petite Collection Balzac », n° 6), exemplaire en bel état.
   Cette jolie collection publiée par Albert Skira en 1946-1947 réédite des textes peu connus de Balzac.
   La particularité des ouvrages publiés dans cette collection réside dans le portrait de Balzac qui figure sur la couverture, d'après un dessin créé spécialement pour chaque titre ; on retrouve ainsi quelques grands noms d'artistes du XXe siècle, dans l'exemplaire présenté ici, il s'agit d'André Beaudin.

10 euros (code de commande : 24295).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.



BALZAC (Honoré de) Le colonel Chabert. Suivi de Honorine et de l'Interdiction. Avec une introduction et des notes par Maurice Allem. Paris, Garnier, 1932. In-8° broché, XVII, 403, 36 (catalogue de la collection) p., (collection « Classiques Garnier »), exemplaire du Service de Presse.
Extrait de l'introduction :
   Les trois récits réunis dans ce volume, et dont le plus célèbre est l'histoire du Colonel Chabert, ont pour trait commun d'être des drames conjugaux.
   Voici trois ménages désunis pour des raisons différentes : le colonel Chabert est laissé pour mort sur un champ de bataille, il ne reparaît qu'au bout de longtemps et sa femme, le croyant mort en effet, s'est remariée; la comtesse d'Espard est séparée de son mari pour n'avoir pas voulu partager l'existence modeste à laquelle il s'est astreint afin de pouvoir, par un scrupule de conscience, rendre à ses véritables propriétaires une fortune dont il estime qu'il a hérité indûment ; Honorine, éperdument aimée d'un mari qui est l'honnêteté, mais aussi la gravité mêmes, et qui n'a pas trouvé auprès de lui l'existence qu'elle espérait du mariage, se sépare de lui pour suivre un amant qu'elle aime.
   Dans ces trois ménages c'est la femme qui a, sinon tous les torts, du moins les torts les plus grands.

10 euros (code de commande : 9827).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) — La Comédie humaine. I. Études de mœurs : Scènes de la vie privée, I. Texte établi et préfacé par Marcel Bouteron. Paris, Gallimard, 1969. In-8° sous reliure, jaquette et Rhodoïd d'éditeur, XXXII, 1065 p., (collection « Bibliothèque de la Pléiade », n° 26), exemplaire en bel état.
Table des matières :
   - Balzac et la Comédie Humaine, par Marcel Bouteron.
   - Avant-propos.
   - La Maison du Chat-qui-pelote.
   - Le Bal de Sceaux.
   - Mémoires de deux jeunes mariées.
   - La Bourse.
   - Modeste Mignon.
   - Un Début dans la vie.
   - Albert Savarus.
   - La Vendetta
.
   - Une double famille.
   - La Paix du ménage.
   - Madame Firmiani.
   - Étude de femme.

   - Tables : Table générale - Index alphabétique des titres.

25 euros (code de commande : 25214).


 

BALZAC (Honoré de) Études analytiques. Physiologie du mariage ou Méditations de philosophie éclectique sur le bonheur et le malheur conjugal. Paris, Librairie Nouvelle, 1858. In-12 (104 x 165 mm.) demi chagrin noir, [3 (faux-titre, mention d'imprimeur, titre)], [1 bl.], 376 p., (collection des « Œuvres Complètes de Balzac »).
Avertissement :
   La femme qui, sur le litre de ce livre, serait tentée de l'ouvrir, peut s'en dispenser, elle l'a déjà lu sans le savoir. Un homme, quelque malicieux qu'il puisse être, ne dira jamais des femmes autant de bien ni autant de mal qu'elles en pensent elles-mêmes. Si, malgré cet avis, une femme persistait à lire l'ouvrage, la délicatesse devra lui imposer la loi de ne pas médire de l'auteur, du moment où, se privant des approbations qui flattent le plus les artistes, il a en quelque sorte gravé sur le frontispice de son livre la prudente inscription mise sur la porte de quelques établissements : Les dames n'entrent pas ici.

   

20 euros (code de commande : 12179/vit3).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Histoire des Treize. Ferragus. Paris, Gründ, [1941]. In-12 broché, 224 p., (collection « La Bibliothèque Précieuse »).
   En fin de volume, on trouve la nouvelle Pierre Grassou.
Extrait de la présentation d'une édition moderne :

   Une femme, généreuse et belle comme un ange, soupçonnée d'adultère ; un jeune officier qui se lance dans la plus vaine et maladroite des enquêtes ; un agent de change égaré dans les affres de la passion ; une somme d'argent qu'on n'explique pas ; une société secrète (les Dévorants) dont les membres entendent exercer l'absolutisme de leur bon plaisir ; des duels, des assassinats, des suicides ; une évocation de Vidocq ; le tout sur un fond de ville monstre – Paris – gigantesque théâtre des fièvres de la restauration : tout Balzac est déjà dans Ferragus qui apparaît comme l'une des étapes essentielles du grand œuvre, l'un des romans fondateurs de ce qui deviendra la Comédie humaine.
   Ferragus est le premier épisode de l'Histoire des Treize (à laquelle appartiennent aussi La Duchesse de Langeais et La Fille aux yeux d'or).

4 euros (code de commande : Balzac/11).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) La Fille aux yeux d'or. Texte intégral. Préface de André Vanoncini. Paris-Genève, Slatkine, 1996. In-12 sous cartonnage d'éditeur, 157 p., (collection « Fleuron », n° 59).
En quatrième de couverture :
   La Comédie humaine de Balzac est l'équivalent de la Divine Comédie de Dante. À cette différence près que les cercles de l'enfer, Balzac ne les a pas placés dans un au-delà imaginaire : il les avait sous les yeux. Il les a parcourus tous les jours et dans tous les sens : c'est Paris, avec ses rues encombrées, ses quartiers misérables et ses avenues respirant le luxe, ses mendiants et ses prolétaires avinés et menaçants, ses jeunes gens dévorés d'ambition, ses filles publiques et ses femmes du monde, ses artistes ratés, ses banquiers sans scrupules et ses politiques véreux. Une population grouillante, fouettée par le désir du plaisir et de l'argent. Au milieu de ces sphères infernales brille, comme un bijou rare, Paquita, « la fille aux yeux d'or ». Être mystérieux, pure et débauchée à la fois, elle paie de sa vie l'aveu involontaire qu'elle fait à son amant, Henri de Marsay, de son secret. Au comble de la jouissance, elle crie le nom ... d'une femme.

4 euros (code de commande : Balzac/5).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Gobseck - Un entr'acte - L'épicier. Genève, Skira, 1946. In-12 broché, 128 p., (« Petite Collection Balzac », n° 2).
   Cette jolie collection publiée par Albert Skira en 1946-1947 réédite des textes peu connus de Balzac.
   La particularité réside dans le portrait de Balzac qui figure sur la couverture, d'après un dessin créé spécialement pour chaque titre ; on retrouve ainsi quelques grands noms d'artistes du XXe siècle, dans l'exemplaire présenté ici, il s'agit d'Alberto Giacometti.

10 euros (code de commande : 20805).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) La maison du chat qui pelote. 2e mille. Porrentruy, Édition des Portes de France, [ca 1944]. In-12 broché, 70 p., (« Collection de l'Oiselier », n° 4).
Extrait de la notice de Florence Terrasse-Riou :
   Monsieur Guillaume, marchand drapier de Paris, a deux filles à marier. Elles font deux mariages « bien différents ». Virginie, l'aînée, épouse le commis, successeur de son père : mariage solide qui témoigne de sa « fidélité au quartier » ; ces deux époux « marchent avec leur siècle », c'est-à-dire que « ce couple convenablement assorti » accepte la vie « comme une entreprise commerciale ». Augustine, ravissante jeune fille, fait un brillant mariage d'amour, en épousant Théodore de Sommervieux, aristocrate et artiste ; mais ce double décalage, social et intellectuel, mène cette union vers l'échec, car aucune sensibilité poétique ne vient compenser le manque d'éducation mondaine de la jeune femme.
   Ce roman a été placé par Balzac en tête de La Comédie humaine, pour dénoncer « les dangers des faciles mésalliances qui seraient à craindre aujourd'hui ». La description initiale de la façade de la « maison du chat-qui-pelote » témoigne de la réflexion balzacienne sur les objets « archéologiques » ; l'archéologue, observateur privilégié, est ici Sommervieux, le peintre amoureux. Il cherche des modèles, peint ou plutôt « repeint » ce que Balzac appelle des « tableaux naturels ». L'échec de son mariage est consacré lorsque cet artiste offre le portrait de sa femme à sa maîtresse.
Bibliographie :
   
- Terrasse-Riou (Florence). « La Maison du Chat qui pelote », in : Groupe International de Recherches Balzaciennes, Groupe ARTFL (Université de Chicago), Maison de Balzac (Paris). Balzac. La Comédie humaine. Édition critique en ligne (http://www.paris.fr/musees/balzac/furne/presentation.htm.)

5 euros (code de commande : Balzac/7).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Le médecin de campagne. Avec une introduction et des notes par Maurice Allem. Paris, Garnier, 1931. In-8° broché, XXIX, 369, 36 (catalogue de la collection) p., (collection « Classiques Garnier »), exemplaire non coupé.
Notice de l'édition de Pierre Babéris :
   « Monsieur, quand je vins m'établir ici, je trouvai dans cette partie du canton une douzaine de crétins, dit le médecin en se retournant pour montrer à l'officier les maisons ruinées. La situation de ce hameau dans un fond sans courant d'air, près du torrent dont l'eau provient des neiges fondues, privé des bienfaits du soleil, qui n'éclaire que le sommet de la montagne, tout y favorise la propagation de cette affreuse maladie. Les lois ne défendent pas l'accouplement de ces malheureux, protégés ici par une superstition dont la puissance m'était inconnue, que j'ai d'abord condamnée, puis admirée. Le crétinisme se serait donc étendu depuis cet endroit jusqu'à la vallée. N'était-ce pas rendre un grand service au pays que d'arrêter cette contagion physique et intellectuelle ? Malgré son urgence, ce bienfait pouvait coûter la vie à celui qui entreprendrait de l'opérer. Ici, comme dans les autres sphères sociales, pour accomplir le bien, il fallait froisser, non pas des intérêts, mais, chose plus dangereuse à manier, des idées religieuses converties en superstition, la forme la plus indestructible des idées humaines. Je ne m'effrayai de rien. »
   Mais ce roman de 1833 n'est pas simplement le récit d'un homme qui consacre sa vie au bonheur d'un village, un rénovateur qui donne à Balzac l'occasion d'analyser le développement rural et d'inscrire en son livre une certaine utopie. Le Médecin de campagne est aussi une histoire privée, celle précisément du docteur Benassis, prise entre un début malheureux et une fin prématurée.

8 euros (code de commande : Balzac/8).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Les parents pauvres. Le cousin Pons. Vienne, Manz, [ca 1920]. In-8° sous une modeste reliure, 476 p.
En quatrième de couverture d'une édition moderne :
   Ouvrage pessimiste, roman noir où se déploient dans leur hideur un univers cruel, une jungle hantée par des fauves inquiétants, Le Cousin Pons nous présente un monde criminel, en haut comme en bas, du salon à la loge de concierge.
   Au beau milieu de ce siècle sordide, Sylvain Pons prend rang parmi les martyrs ignorés dont La Comédie Humaine met en scène les souffrances inconnues, les tortures infligées « aux âmes douces par les âmes dures, supplices auxquels succombent tant d'innocentes créatures ». Mais notre esthète angélique est également un gourmand ridicule et la farce s'immisce souvent dans le drame du pitoyable monomane ; la dernière grande œuvre de Balzac est aussi un roman-feuilleton grotesque.

4 euros (code de commande : Balzac/9).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) La peau de chagrin. Avec une introduction et des notes par Maurice Allem. Paris, Garnier, 1933. In-8° broché, XXX, 460 p., (collection « Classiques Garnier »), exemplaire du Service de Presse, petite déchirure à la couverture sans perte.
En quatrième de couverture d'une édition moderne :
   Un jeune aristocrate désargenté et désespéré, Raphaël de Valentin, reçoit d'un vieil antiquaire une peau d'onagre miraculeuse et maléfique : elle satisfait tous ses désirs, mais sa superficie, liée par un charme mystérieux à la durée de la vie de son possesseur, rétrécit à chaque souhait exaucé. Raphaël, qui rêvait de conquérir le monde, découvre ainsi, au prix de sa propre existence, que « Vouloir nous brûle et Pouvoir nous détruit ». Seul face à sa mort, dont il peut chaque jour calculer l'échéance, il délaisse la société des hommes, renonce à la jouissance du monde : en vain, même l'amour pur et partagé ne pourra le sauver.
Dans le décor très réaliste des années 1830, La Peau de chagrin plonge le lecteur dans un univers proprement fantastique, un univers de l'étrange qui illustre l'une des théories philosophiques fondamentales de l'oeuvre balzacienne : l'énergie vitale.

10 euros (code de commande : Balzac/6).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.

 

BALZAC (Honoré de) — La Peau de Chagrin. Études sociales. Lausanne, La Guilde du Livre, 1961. In-8° sous reliure d'éditeur, 402 p., illustrations, exemplaire numéroté et en très bel état.
Avis de l'éditeur :
   Cet ouvrage a été achevé d'imprimer le 10 novembre 1961, à l'occasion du 25e anniversaire de la fondation de la Guilde du Livre, sur les presses de Héliographia S.A., à Lausanne. Le texte a été composé en Didot corps 10 et tiré en typographie selon la disposition graphique exacte de l'édition de « La Peau de Chagrin » parue en 1838 chez Delloye et Lecou à Paris. L'orthographe en a été respectée, mis à part quelques erreurs flagrantes. Ce volume devait faire partie d'une édition monumentale illustrée dont Balzac avait formé le projet et qui, sous le titre général de « Études Sociales » devait comprendre « Les Études de Mœurs », « Les Études philosophiques », et « Les Études analytiques ». De ce projet, seule la publication de « La Peau de Chagrin » fut exécutée.
   La reproduction des illustrations de l'édition originale, gravées sur cuivre par Brunellière, Nargeot, Langlois, d'après Baron, Janet-Lange, Gavarni, Français, Merckl, a été réalisée en héliogravure.
   Ce volume a été imprimé sur papier neige sans pâte de bois des Papeteries de Landquarl. La reliure est due aux soins de Mayer et Soutter, à Lausanne. Les fers sont conformes à ceux de la reliure de « La Peau de Chagrin » exécutée en 1845 par Delardière.

13 euros (code de commande : 24835).


 

BALZAC (Honoré de) Le péché véniel. Compositions de Paul Avril gravées à l'eau-forte par Édouard Léon et Raoul Serres. Paris, Charles Bosse, 1901. In-8 demi-maroquin vert à coins (quelques griffes et frottis), dos lisse orné de filets et pointillés dorés, tête dorée, couverture conservée, 67 p., 17 gravures (1 vignette de couverture répétée à la page de titre, 1 titre-frontispice, 15 vignettes dans le texte, tirage limité à 400 exemplaires, celui-ci un des 100 exemplaires numérotés sur Whatman (n° 130) avec deux états des eaux-fortes, bon exemplaire exempt de rousseurs.
   Voyez l'ensemble des eaux-fortes sur notre page facebook :
Les illustrations de Paul Avril.

   
Couverture et deuxième état du titre-frontispice.

90 euros (code de commande : 18494 - vendu).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) La rabouilleuse. Introduction et notes par Maurice Allem. Paris, Garnier, 1932. In-8° broché, XVI, 428, 36 (catalogue de la collection) p., (collection « Classiques Garnier »), exemplaire du Service de Presse, non coupé.
Table des matières :
   - Introduction.
   - À Monsieur Charles Nodier.
   Première partie.
      I. Les Descoings et les Rouget.
      II. La famille Bridau.
      III. Les veuves malheureuses.
      IV. La vocation.
      V. Le grand homme de la famille.
      VI. Mariette.
      VII. Philippe fait des trous à la lune.
      VIII. Comment s'altère le sentiment maternel.
      IX. Dernières roueries de Philippe.
   Deuxième partie. Un ménage de garçon en province.
      I. Issoudun.
      II. Les chevaliers de la Désœuvrance.
      III. Chez la Cognette.
      IV. La Rabouilleuse.
      V. Horrible et vulgaire histoire.
      VI. La charrette au bonhomme Fario.
      VII. Les cinq Hochon.
      VIII. Maxence-Machiavel.
      IX. Un coup de couteau.
      X. Une affaire criminelle.
      XI. Philippe à Issoudun.
   Troisième partie. À qui la succession ?
      I. Chapitre à méditer par les héritiers.
      II. Un duel à mort.
      III. Madame Rouget.
      IV. Les repentirs d'une sainte.
      V. Conclusion.
   - Notes.

10 euros (code de commande : Balzac/4).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Le réquisitionnaire - Un épisode sous la terreur - L'auberge rouge. Paris, Skira, 1946-1947. In-12 broché, 133 p., (« Petite Collection Balzac », n° 10), exemplaire non coupé.
   Cette jolie collection publiée par Albert Skira en 1946-1947 réédite des textes peu connus de Balzac.
   La particularité réside dans le portrait de Balzac qui figure sur la couverture, d'après un dessin créé spécialement pour chaque titre ; on retrouve ainsi quelques grands noms d'artistes du XXe siècle, dans l'exemplaire présenté ici, il s'agit de E. De Kermadec.

10 euros (code de commande : 6369).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Une passion dans le désert. Z. Marcas. Un drame au bord de la mer. Genève, Skira, 1946. In-12 broché, 124 p., (« Petite Collection Balzac », n° 8), exemplaire non coupé et en très bel état.
   Cette jolie collection publiée par Albert Skira en 1946-1947 réédite des textes peu connus de Balzac.
   La particularité des ouvrages publiés dans cette collection réside dans le portrait de Balzac qui figure sur la couverture, d'après un dessin créé spécialement pour chaque titre ; on retrouve ainsi quelques grands noms d'artistes du XXe siècle, dans l'exemplaire présenté ici, il s'agit d'Élie Lascaux.

10 euros (code de commande : 24315).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

BALZAC (Honoré de) Voyage de Paris à Java. Fait suivant la méthode enseignée par M. Ch. Nodier en son Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux, au chapitre où il est traité par lui des divers moyens de transport en usage chez quelques auteurs anciens et modernes. Texte présenté par René Guise. [Préface de Auriant]. Avec des illustrations de René Mels. S.l., L'Amitié par le Livre, 1947. Petit in-8° broché, 100 p.
Notice de présentation de l'édition publiée chez Actes-Sud (collection « Babel ») :
   À la fin de l'année 1831, Balzac rencontre un commissaire aux poudres qui lui raconte son séjour en Asie. Ils se revoient à Paris durant l'année 1832 et, en novembre, Balzac fait paraître son Voyage de Paris à Java en racontant à la première personne un récit de seconde main. En 1842, sa série de quatre articles intitulée La Chine et les Chinois accompagne un recueil de dessins et lithographies réalisés d'après nature.
   Balzac n'est donc allé ni à Java ni en Chine, mais son vrai récit d'un faux voyage tient une place importante dans l'histoire des représentations de l'Extrême-Orient, car il manipule avec talent des lieux communs tout en les tempérant par l'humour et la distance.
Illustrations :
   Pour visualiser toutes les illustrations de René Mels, visitez la page :
Voyage de Paris à Java.

8 euros (code de commande : Balzac/15).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.

 

 

Retour au début


À propos de Balzac

 

[BALZAC (Honoré de)]. L'Année Balzacienne 1975. Paris, Garnier, 1975. In-8° broché, 374 p., exemplaire en bel état.
Table des matières :
   - La naissance d'un sujet : Balzac et « Le Grand propriétaire », par Madelaine Fargeaud.
   - Quelques observations chronologiques : Les personnages pré-paraissants, par Anthony R. Pugh.
   - Les épreuves de « Melmoth réconcilié ». Le cahier Schônburg-Hartenstein, par Moïse Le Yaouanc.
   Quelques œuvres de Balzac. Lectures et points de vue.
      - Du discours féerique au langage du réel, par Michel Erre.
      - Balzac, la duchesse d'Abrantès et les romans chouans de « La Comédie humaine », par Renée Arlettaz.
      - Sur le début d'un roman de Balzac, « Une ténébreuse affaire », par Max Andréoli.
      - « Les Paysans » et « la Terre », par Jean-Hervé Donnard.
   « Histoire des mœurs en action ».
      - Balzac et sa « Grande Affaire de librairie ». L'acte de société de 1833, par Roland Chollet.
      - « Un homme d'affaires » : Victor Bohain, par Nicole Felkay.
      - Balzac, Olympe Pélissier et les courtisanes de « La Comédie humaine », par Chantal Maury.
   « Études analytiques ».
      - Godefroy Cavaignac modèle reparaissant de « La Comédie humaine », par Edmond Brua.
      - La configuration du dandy dans « Eugénie Grandet », par Ruth Amossy et Elisheva Rosen.
      - Du « Mémorial catholique » à « L'Illustre Gaudissart », par Albert Prioult.
      - Le rôle de l'enfance dans « La Comédie humaine », par Janet Sahli.
      - Balzac ou « Le Bénédictin du réel », par Maurice A. Geracht.
   Notes.
      - De « Paoli » à « La Vendetta », par P. Jeoffroy-Faggianelli
      - « La Pandore » et la « Physiologie du mariage », par Michael Tilby.
      - Un compte rendu oublié de la « Physiologie du mariage », par Jean-Jacques Goblot.
   Documentation.
      - Revue critique.
         - Balzac, « Le Cousin Pons », éditions A.-M. Meininger, A. Lorant, M. Ménard (Th. Bodin).
         - Barberis P., « Le Monde de Balzac » (J. Guichardet).
         - Sarment J., Maison de Balzac, « Balzac et l'Administration », Catalogue de l'Exposition (A.-M. Meininger).
      - Revue bibliographique.
         - Thierry Bodin. Revue bibliophilique. La cote des livres et autographes de Balzac en 1974.
         - R. Pierrot et R. Rancœur. Bibliographie balzacienne (Année 1974).
         - D. Adamson, P. Imbert, A. Ion, A.D. Mikhailov, Balzac à l'étranger.
      - Informations et nouvelles.
      - Liste des articles antérieurement publiés.

10 euros (code de commande : Balzac/17).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. Balzac. Paris, Hachette, 1965. In-8° sous reliure d'éditeur, 293 p., nombreuses illustrations en noir et en couleurs, (collection « Génies et Réalités »), exemplaire sur vergé Saint-Alban.
Table des matières :
   I. Cinquante ans seul dans l'arène, par Béatrix Beck.
   II. Balzac le mal aimé, par Jean-Claude Brisville.
   III. Balzac enfant et père du Siècle, par Gilbert Sigaux.
   IV. Balzac dévoile le dessous des cartes, par Jean-Louis Bory.
   V. Balzac piéton de Paris, par Jules Bertaut.
   VI. L'homme d'affaires joue et perd, par Jean Duvignaud.
   VII. L'amour dans la « Comédie Humaine », par Marie-Jeanne Durry.
   VIII. Les deux univers de Balzac :
      1. L'occulte, par Samuel de Sacy.
      2. Le réel, par Michel Butor.
   En guise de conclusion :
      - Balzac commence sa vraie carrière, par Claude Mauriac.
   - Chronologie de la vie de Balzac.
   - Index des noms de personnes citées.
   - Index des principaux héros de la « Comédie Humaine » cités.

10 euros (code de commande : Balzac/38).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. BARDÈCHE (Maurice) — Balzac romancier. Paris, Plon, 1943. [Mention de 4e mille à la couverture.] In-8° broché, 391 p., exemplaire en très bel état avec la bande d'annonce.
Avertissement des éditeurs :
   Le présent volume est tiré de l'ouvrage intitulé Balzac romancier, un vol. grand in-8° de VIII-640 pages, édité par nous à la fin du mois de mai 1940.
   Plutôt que d'en faire une simple réimpression, l'auteur a préféré refondre son œuvre. Il a gardé l'essentiel de son analyse, mais il l'a réduite de moitié ; il a supprimé les notes, les développements, les discussions qui n'étaient destinés qu'aux spécialistes de l'histoire littéraire. Il a tiré de son étude précédente un livre entièrement nouveau qui ne s'adresse pas seulement aux érudits, mais à tous les lecteurs de Balzac.
Table des matières :
   Chapitre I : L'art du roman en 1820.
   Chapitre II : Les premières ébauches (1819-1820).
   Chapitre III : Les expériences du bachelier Horace de Saint-Aubin.
   Chapitre IV : Les romans de 1824.
   Chapitre V : Les Œuvres diverses d'un romancier.i
   Chapitre VI : Les Chouans.
   Chapitre VII : Les Scènes de la Vie Privée.
   Chapitre VIII : Les romans philosophiques.
   Chapitre IX : La seconde série des Scènes de la Vie Privée.
   Chapitre X : Le retour du roman gothique.
   Chapitre XI : Le Père Goriot.
   Conclusion.

10 euros (code de commande : 12506).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. BARDÈCHE (Maurice) — Balzac, romancier. Bruxelles - Paris, Henry - Plon, 1944. In-8° broché, 390 p., petits cachets ex-libris, couverture insolée et timbre de « prix réduit ».
   
En guise d'avertissement, les éditeurs signalent que « Le présent volume est tiré de l'ouvrage intitulé Balzac romancier, un volume grand in-8° de VIII-640 pages, édité par la librairie Plon à la fin du mois de mai 1940. Plutôt que d'en faire une simple réimpression, l'auteur a préféré refondre son œuvre. Il a gardé l'essentiel de son analyse, mais il l'a réduite de moitié ; il a supprimé les notes, les développements, les discussions qui n'étaient destinés qu'aux spécialistes de l'histoire littéraire. Il a tiré de son étude précédente un livre entièrement nouveau qui ne s'adresse pas seulement aux érudits, mais à tous les lecteurs de Balzac. »

10 euros (code de commande : Balzac/20).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. BENJAMIN (René) La prodigieuse vie d'Honoré de Balzac. Paris, Plon, 1925. In-8° broché, 377 p., (collection « Le Roman des Grandes Existences », n° 1), un des 500 exemplaires numérotés sur pur fil Lafuma (n° 396), exemplaire en très bel état.
En quatrième de couverture d'une édition postérieure :
   Baudelaire l'avait écrit, qui voyait déjà Balzac comme « le plus curieux, le plus cocasse, le plus intéressant et le plus vaniteux des personnages de La Comédie humaine. » Avec René Benjamin, Balzac devient un personnage, le héros du roman qui fut sa vie. De son enfance tourangelle à l'enterrement au Père-Lachaise, on suit le génial écrivain dans ses rapports avec ses parents, sa sœur, Mme de Berny, Eva Hanska, son médecin horrifié par sa cadence de travail ou son tailleur qu'il ne paie pas ! Les personnages qui entrent et sortent n'ont d'autres noms que Hugo, Mme Récamier, Chateaubriand. Bref, c'est l'existence de Balzac hantée par les dettes et son écriture chauffée à blanc, comme si nous y étions, cachés derrière les rideaux.
   Prix Goncourt, R. Benjamin apporte ici une contribution originale à la connaissance du grand chroniqueur du XIXe siècle.

15 euros (code de commande : Balzac/12).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.

 

[BALZAC (Honoré de)]. BENJAMIN (René) La prodigieuse vie d'Honoré de Balzac. Avec 28 bois gravés de L. Schulz et 24 héliogravures hors texte. Paris, Plon, 1928. In-4° broché, 267 p., illustrations hors texte, quelques rousseurs.
En quatrième de couverture d'une édition postérieure :
   Baudelaire l'avait écrit, qui voyait déjà Balzac comme « le plus curieux, le plus cocasse, le plus intéressant et le plus vaniteux des personnages de La Comédie humaine. » Avec René Benjamin, Balzac devient un personnage, le héros du roman qui fut sa vie. De son enfance tourangelle à l'enterrement au Père-Lachaise, on suit le génial écrivain dans ses rapports avec ses parents, sa sœur, Mme de Berny, Eva Hanska, son médecin horrifié par sa cadence de travail ou son tailleur qu'il ne paie pas ! Les personnages qui entrent et sortent n'ont d'autres noms que Hugo, Mme Récamier, Chateaubriand. Bref, c'est l'existence de Balzac hantée par les dettes et son écriture chauffée à blanc, comme si nous y étions, cachés derrière les rideaux.
   Prix Goncourt, R. Benjamin apporte ici une contribution originale à la connaissance du grand chroniqueur du XIXe siècle.

35 euros (code de commande : 24147).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de) - HANSKA (Ewelina)]. BOUTERON (Marcel) La véritable image de madame Hanska. Illustrée de lettres et de documents inédits. Portrait de l'auteur gravé à la pointe sèche par L. Madrassi. Paris, Lapina, 1929. In-8° broché sous étui d'éditeur, 39, 98 p., 1 portrait gravé de l'auteur hors texte et 9 illustrations hors texte dont 1 en couleurs, 3 fac-similés dont 2 à déplier, (collection « Les Images du Temps », n° VIII), exemplaire numéroté sur Vergé de Rives B.F.K. pur chiffon (n° 555).

      
Couverture, portrait gravé de Marcel Bouteron et portrait d'Ewelina Hanska.

30 euros (code de commande : 23614).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. GUYOT (Charly) — Les médecins de Balzac. Berne, Wander, s.d. Petit in-8° broché, 82 p., exemplaire en très bel état.
Introduction :
   Les pages qu'on va lire reproduisent le texte d'une conférence prononcée, le 16 octobre 194J, à Neuchâtel, à l'occasion de l'assemblée annuelle de la Société médicale de la Suisse romande.
   Esculape est fils d'Apollon : de là, sans doute, le goût des médecins non seulement pour les sciences, mais pour les lettres et les arts. Parler devant eux du prodigieux créateur de la Comédie humaine, c'est rencontrer quelques-uns de leurs intérêts les plus vifs. C'est sans quitter la physiologie, les conduire en pleine poésie. C'est montrer le rêve uni à la réalité et les dons du visionnaire complétant les trouvailles de l'observateur minutieux.
   De différents côtés on a montré le désir de voir ma conférence imprimée. Grâce à l'entremise d'un ami, la maison Dr A. Wander S. A., Berne, m'a généreusement offert d'éditer mon texte. Je n'y ai rien changé. Il garde, dans son mouvement comme dans le détail de l'expression, l'allure que j'avais tenu à lui communiquer : une conférence – parlée – ne se rédige pas tout à fait comme un texte que l'on destinerait uniquement à la lecture.
   J'exprime ici ma reconnaissance à ceux qui me donnèrent l'occasion de préparer ce travail – et de vivre ainsi tout un été dans la compagnie de Balzac – ; à ceux qui apprécièrent avec tant de bienveillance le résultat de mes recherches ; à ceux enfin qui, publiant aujourd'hui cette élégante plaquette, me permettent de croire que je n'ai ni tout à fait perdu ma peine ni gâché le plus beau des sujets.

9 euros (code de commande : 19330).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. MÉTADIER (Paul) — La Touraine de Balzac. Chez l'Auteur, 1971. In-12 broché, 166 p., illustrations, cachet, soulignements au crayon.
Table des matières :
   - 
Introduction.
   I. Tours 1799.
   II. Un père peu commun.
   III. Le jeune Honoré.
   IV. Une seconde famille.
   V. Maturité.
   VI. Saché.
   VII. Premiers tourments.
   VIII. Dernières années.
   IX. L'inspiration tourangelle.
   X. Balzac et la Touraine.
   XI. Puissant et solitaire.

9 euros (code de commande : Balzac/28).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.


 

[BALZAC (Honoré de)]. VANNIER (Bernard) — L'inscription du corps. Pour une sémiotique du portrait balzacien. Paris, Klincksieck, 1972. In-8° broché, 197 p.
Extrait de l'introduction :
   L'in-scription : tel est l'enjeu de ces pages. Elles tenteront de repérer, à l'occasion des portraits balzaciens, ce qui justifie la substitution du préfixe. Inlassable, Balzac fait du portrait, avec la même patience, semble-t-il, qu'il met à conjuguer ses verbes. C'est à cette autre conjugaison que s'attache cette étude, aux lois qui régissent la description physique des personnages de la Comédie humaine, nouvelle « Isle de Portraiture » offerte aux « voyages imaginaires » de la critique depuis plus d'un siècle. Que ce soit pour le louer ou le blâmer, on s'accorde encore à citer le roman balzacien comme le type même du roman réaliste, modèle d'un genre toujours vivant, ou, au contraire, vestige d'une « littérature » dont il faut sub-vertir les mythes.
   Alors que l'étude du langage a fait des progrès décisifs, enfin sortie de l'ornière historique, psychologique ou normative, le discours, et plus particulièrement le discours littéraire, paraît encore trop souvent aller de soi : grâce des Muses, sécrétion d'une époque ou d'un tempérament, prétexte aux recherches les plus minutieuses qui enserrent un texte sacralisé ou bavardent alentour.
   Balzac a pratiquement échappé aux recherches les plus neuves, qui se consacrent plus volontiers à l'étude de textes dont la « modernité » répond mieux à la leur. Et sans doute la tâche était-elle plus urgente, non pas d'exhumer les auteurs oubliés par l'Histoire, mais de relire les textes négligés par la Culture officielle. Il n'est pas question de retrouver ici les accents d'un Lautréamont ou d'un Mallarmé dans le Père Goriot. Le roman « classique », comme tout discours, pose cependant des problèmes analogues, soulevés par le passage de la langue (française) au discours (balzacien).
   Le romancier, nous dit-on, fait revivre un monde. Qu'il raconte une histoire, souvent passionnante, c'est l'évidence. Le récit vise un certain réfèrent, de même qu'un discours publicitaire nous parle bien d'un produit. Le fonctionnement de cette langue peut-il s'expliquer en discourant sur le produit mis en vente ? Un ingénieur analysera le produit ; un historien, un psychanalyste disséqueront le réfèrent du roman, sa conformité ou non à leur « réel ». Quel rapport établir entre ce réfèrent qu'ils reconstruisent et le système de signes qui le rend lisible, vraisemblable, signes en dehors desquels il n'existe pas ? La tâche critique (ou poétique) suppose qu'on se garde de réduire le discours à la collusion d'un signifiant (les blancs, la typographie) et d'un réfèrent (la fable). De telles remarques commencent heureusement à passer pour lapalissades. Il n'est peut-être pas inutile de les rappeler en matière d'études balzaciennes, au seuil d'un domaine où elles semblent souvent ignorées.
   Le roman balzacien sera donc avant tout le prétexte à réflexion sur l'écriture. Pour mieux saisir le mécanisme du mythe réaliste de la représentation, la Comédie humaine offre un champ de recherches idéal. Réaliste, c'est-à-dire descriptif, selon l'acception commune, au point que Valéry, dans un Cahier, parle d'« Idolâtrie littéraire » à propos de la description, disant ailleurs qu'elle lui fait « l'effet d'une denrée littéraire qui se vend au kilo ». C'est donc la description que visera l'analyse, celle qui prend en charge l'un des référents en apparence les plus concrets, le corps des personnages.

10 euros (code de commande : 18768).
Cliquez ici pour commander ce livre ou obtenir des informations à son sujet.
.


Retour au début


Si vous souhaitez recevoir les avis de mise à jour de la page
Balzac
indiquez ci-dessous vos références :
prénom et nom :
adresse électronique :
pays de résidence :
et cliquez sur

La fréquence de mise à jour est bien évidemment aléatoire et dépend des achats que nous réalisons...

N.B. : les informations que vous nous donnerez ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.


COMMANDE DE LIVRES

Si vous souhaitez commander un des ouvrages présentés sur cette page, envoyez un message à courrier@loiseaulire.com en mentionnant le code de commande ; en réponse, nous vous indiquerons si le livre est bien disponible, nous vous donnerons l'évaluation des frais de port (en fonction du pays de destination de la commande) et nous vous communiquerons les modalités de paiement (chèque, carte de crédit, versement bancaire...).
Si vous ne recevez pas de réponse dans les 24 heures ouvrables veuillez le signaler à l'adresse suivante :
loiseaulire@hotmail.com.

 

CONDITIONS DE VENTE

Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire. Nous garantissons un emballage approprié, cependant les ouvrages voyagent aux risques et périls du destinataire et nous ne pourrons intervenir en cas de détérioration ou de perte.

Les livres sont réservés 14 jours, passé ce délai, ils seront remis en vente.

Le paiement est exigible à la commande : le client non satisfait a un délai de 14 jours s'il veut renvoyer son achat.

Pour nos clients belges, les factures seront réglées par virement bancaire.

Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros de préférence par carte de crédit (« Visa » ou « Eurocard ») ou par virement bancaire international (IBAN).

Nous disposons d'un C.C.P. en France, nos clients français pourront (sans frais) effectuer leurs paiements par chèque ou par virement.

En cas de non paiement de la facture dans le délai prescrit, il sera dû à partir de la date d'échéance, de plein droit et sans mise en demeure préalable, un intérêt de retard égal au taux légal. En outre, il sera du une indemnité forfaitaire de 10 % du montant total de la facture.

Tant que les biens n'ont pas été payés, ils restent propriété du vendeur.

Toutes les informations sur les taux de change peuvent être obtenues sur le site : The XE.com Universal Currency Converter

Notre numéro de T.V.A. : BE0619836631.


Retour au début