BAUDELAIRE

 Page de la section "Littérature française"
proposée par la librairie
L'Oiseau-Lire
Pour commander
Retour à la page d'accueil de la littérature
Aller à la page "Poésie"

Nouvelle(s) entrée(s)

L'Art romantique. Suivi de La fanfarlo. Introduction, éclaircissements et notes de Blaise Allan. Lausanne, La Guilde du Livre, 1950. In-8° sous reliure d'éditeur, 462 p., exemplaire numéroté (n° 2985), dos passé.
Table des matières :
Introduction à l'art romantique
Eclaircissements sur l'Art romantique
I. L'œuvre et la vie d'Eugène Delacroix
II. Peintures murales d'Eugène Delacroix à Saint-Sulpice
III. Le peintre de la vie moderne
IV. Peintres et aquafortistes
V. L'art philosophique
VI. Morale du joujou
VII. Théophile Gautier
VIII. Pierre Dupont
IX. Richard Wagner et "Tannhauser" à Paris
X. Philibert Rouvière
XI. Conseils aux jeunes littérateurs
XII. Les drames et les romans honnêtes
XIII. L'école païenne
XIV. Réflexions sur quelques-uns de mes contemporains.
  Victor Hugo
  Auguste barbier
  Marceline Desbordes-Valmore
  Théophile Gautier
  Pétrus Borel
  Hégesippe Moreau
  Théodore de Banville
Pierre Dupont
Leconte de Lisle
Gustave Le Vavasseur
XV. Critiques littéraires
  Les misérables par Victor Hugo
  Madame Bovary par Gustave Flaubert
  La double Vie par Charles Asselineau
  Les Martyrs ridicules par Léon Cladel.
La Fanfarlo

13 euros (code de commande : Baud1)

 

L'Art romantique. Genève, Skira, 1945. In-8° broché, 418 p., (collection « Les Trésors de la Littérature Française »).

12 euros (code de commande : Baud9)

 

Curiosités esthétiques suivies du Jeune enchanteur. Introduction, éclaircissements et notes de Blaise Allan. Lausanne, La Guilde du Livre, 1949. In-8° sous reliure d'éditeur, 474 p., exemplaire numéroté (n° 447), dos passé.
Table des matières :
   Curiosités esthétiques.

   - Introduction aux Curiosités esthétiques.
   - Éclaircissements sur les Curiosités esthétiques.
   I. Salon de 1845.
      - Quelques mots d'introduction.
      - Tableaux d'histoire : Delacroix ; Horace Vernet ; William Haussoullier ; Decamps ; Robert Fleury ; Granet ; Achille Devéria ; Boulanger - Boissard ; Schnetz - Chassériau - Debon - Victor Robert ; Brune - Glaize ; Lépaulle - Mouchy - Appert ; Bigand - Planet ; Dugasseau - Gleyre - Pilliard - Auguste Hesse - Joseph Fay ; Jollivet ; Laviron - Matout - Janmot ; Etex.
      - Portraits : Léon Cogniet - Dubufe - Mlle Eugénie Gautier ; Belloc - Tissier - Riesener - Dupont - Haffher ; Pérignon - Horace Vernet - Hippolyte Flandrin ; Richardot - Verdier - Henri Scheffer - Leiendecker - Diaz.
      - Tableaux de genre : Baron - Isabey - Lécurieux ; Mme Céleste Pensotti - Tassaert - Leleux frères - Lepoitevin - Guillemin - Muller - Duval Lecamus père - Duval Lecamus Jules - Gigoux ; Rudolphe Lehmann - De la Foulhouze - Perèse - De Dreux - Mme Calamatta - Papety ; Adrien Guignet - Meissonier - Jacquand - Roehn - Rémond ; Henri Scheffer - Hornung - Bard - Geffroy.
      - Payasages : Corot ; Français - Paul Huet - Haffner - Troyon - Curzon - Flers - Wickemberg - Calame et Diday - Dauzats - Frère - Chacaton - Loubon - Garnerey - Joyant - Borget ; Paul Flandrin - Blanchard - Lapierre et Lavieille - Brascassat - Saint-Jean - Kiôrboe - Philippe Rousseau - Béranger - Arondel - Chazal.
      - Dessins - Gravures : Brillouin - Curzon - De Rudder ; Maréchal - Tourneux - Follet - Chabal - Alphonse Masson - Antonin Moine -Vidal - Mme de Mirbel ; Henriquel Dupont - Jacque.
      - Sculptures : Bartolini ; David - Bosio - Pradier - Feuchère - Daumas - Etex - Garraud - Debay - Gumberworth - Simart - Forceville-Duvette - Millet - Dantan - Clésinger - Camagni.
   II. Salon de 1846.
      - Aux Bourgeois.
      I. À quoi bon la critique ?
      II. Qu'est-ce que le romantisme ?
      III. De la couleur.
      IV. Eugène Delacroix.
      V. Des sujets amoureux et de M. Tassaert.
      VI. De quelques coloristes.
      VII. De l'idéal et du modèle.
      VIII. De quelques dessinateurs.
      IX. Du portrait.
      X. Du chic et du poncif.
      XI. De M. Horace Vernet.
      XII. De l'éclectisme et du doute.
      XIII. De M. Ary Scheffer et des singes du sentiment.
      XIV. De quelques douteurs.
      XV. Du paysage.
      XVI. Pourquoi la sculpture est ennuyeuse.
      XVII. Des écoles et des ouvriers.
      XVIII. De l'héroïsme de la vie moderne.
   III. Le musée classique du Bazar Bonne-Nouvelle.
   IV. Exposition universelle 1855.
      Beaux-Arts.
         I. Méthode de critique - De l'idée moderne du progrès appliquée aux beaux-arts - Déplacement de la vitalité.
         II. Ingres.
         III. Eugène Delacroix.
   V. Salon de 1859.
      Lettres à M. le directeur de la « Revue française ».
         I. L'artiste moderne.
         IL Le public moderne et la photographie.
         III. La reine des facultés.
         IV. Le gouvernement de l'imagination.
         V. Religion, histoire, fantaisie.
         VI. Le portrait.
         VIL Le paysage.
         VIII. Sculpture.
         IX. Envoi.
   VI. De l'essence du rire et généralement du comique dans les arts plastiques.
   VII. Quelques caricaturistes français.
      Carle Vernet - Pigal - Charlet - Daumier - Henri Monnier - Grandville - Gavarni - Trimolet - Traviès - Jacque.
   VIII. Quelques caricaturistes étrangers.
      Hogarth - Cruikshank - Goya - Pinelli - Brueghel.
   Le jeune enchanteur.
      - Éclaircissements pour le Jeune Enchanteur.
      - Le Jeune Enchanteur.
   - Notes pour les Curiosités esthétiques.
   - Notes pour le Jeune Enchanteur.

12 euros (code de commande : Baud2).

Les paradis artificiels. Suivi des Journaux intimes. Introduction, éclaircissements et notes de Blaise Allan. Lausanne, La Guilde du Livre, sd. In-8° sous reliure d'éditeur, 353 p., dos passé.
Table des matières :
Introduction
Notice biographique
Les Paradis artificiels
Journaux intimes
Choix de lettres

12 euros (code de commande : Baud3).

 

Œuvres. Texte établi et annoté par Y.-G. Le Dantec. Édition révisée, complétée et présentée par Claude Pichois. Paris, Gallimard, 1966. IN-12 sous reliure souple et Rhodoïd d'éditeur, XXIX, 1873 p., Rhodoïd défraîchi, (n° 1 et 7), pas de jaquette en papier, pas d'étui en carton.
Ce volume contient :
Introduction par Claude Pichois
Chronologie de Baudelaire
Les Fleurs du Mal
  Les épaves
 Additions de la troisième édition
  Reliquat et dossier des Fleurs du mal
  Poésies diverses.
Le Spleen de Paris
Les Paradis artificiels
Essais et nouvelles
Théâtre
Critique littéraire
Critique artistique
Richard Wagner
Journaux intimes
Pauvre Belgique
Amoenitates Belgicae
Traductions de l'anglais
Notes et variantes
Index des noms et des titres
Bibliographie
Tables de titres et des incipit.

20 euros (code de commande : Baud4).

 

Petits poèmes en prose. les Paradis artificiels. Édition définitive précédée d'une notice par Théophile Gautier. Paris, Calmann-Lévy, 1919. In-12 sous reliure souple plein simili rouge moderne, tête dorée, 471 p, (Bibliothèque contemporaine, Charles Baudelaire, Œuvres complètes, IV).
Table des matières :
Petits poèmes en prose
les Paradis artificiels
La fanfarlo
Le jeune enchanteur

13 euros (code de commande : Baud5).

 

Baudelaire. Présenté par Marcel Jullian. Paris, Fixot, 1992. In-8° sous reliure souple d'éditeur, 460 p., illustrations en couleurs, (collection "Bibliothèque", 3), très bon exemplaire.
Table des matières :
Baudelaire, par Marcel Jullian
Sa vie
Baudelaire en musique
Les Fleurs du mal
Les paradis artificiels
Le Spleen de paris (Petits poèmes en prose)
Son œuvre
Autres lectures
Bibliographie
Son époque.

13 euros (code de commande : Baud6).


 

Pour être informé des mises à jour de cette page

 

 

La Fanfarlo. Ornée de bois gravés par Pierre Roy. Paris, Société Littéraire de France, 1920. In-16 cartonné d'éditeur, 77 p., tirage à mille exemplaires numérotés sur vélin Lafuma.

15 euros (code de commande : Baud7).

 

 

Les journaux intimes de Baudelaire. Mon cœur mis à nu précédé de Fusées. Paris, Nicea, 1944. In-8° broché, 89 p., un des 25 exemplaires sur papier d'Auvergne du Moulin Richard-de-Bas (exemplaire marqué « H »), rousseurs importantes.

15 euros (code de commande : Baud8).

 


À propos de Baudelaire

 

FREDRICKSON (Hélène) — Baudelaire : héros et fils. Dualité et problèmes du travail dans les lettres à sa mère. Saratoga, Anma Libri, 1977. In-8° broché, 148 p., (« Stanford French and Italian Studies », n° 8).
Extrait :
« De tous les héros littéraires du dix-neuvième siècle, Baudelaire a peut-être souffert le plus de la « hantise de la page blanche », d'une profonde ambivalence entre la certitude de son génie et la tentation du silence. Il écrivait dans sesjournaux intimes : « Il faut travailler, sinon par goût, au moins par désespoir, puisque, tout bien vérifié, travailler est moins ennuyeux que s'amuser. » Une telle déclaration semble comme une réticence nouvelle par rapport aux affirmations du romantisme qui ne voyait de frein ni à ses aspirations ni à sa liberté d'expression. Au lieu de liberté, Baudelaire parle de travail ; à tout moment dans son œuvre, il est question de travail, dans ses journaux intimes, dans sa correspondance, dans sa critique et même dans sa poésie en vers ou en prose. On pourrait s'étonner de cette importance que lui donne un poète. Ne suppose-t-on pas communément que l'inspiration doit être la chose capitale pour lui ? Sans inspiration, en effet, il n'est pas de poésie, mais pour Baudelaire qui prend la poésie au sérieux, sans le travail, l'inspiration n'aboutit à rien. »

13 euros (code de commande : 8991).

 

 

QUESNEL (Michel) — Baudelaire solaire et clandestin. Les données singulières de la sensibilité et de l’imaginaire dans Les Fleurs du Mal. Paris, Presses Universitaires de France, 1987. In-8° broché, 333 p., (collection « Écrivains »), épuisé.
En quatrième de couverture :
   « La confrontation de la vie et de l'œuvre retrouve une jeunesse lorsqu'on s'avise qu'il n'est pas là de face-à-face mais que l'œuvre intervient, partenaire turbulent, dans le quotidien, que le vécu surgit dans l'écrit, non pour se dire, mais pour infléchir une parole qui ne soupçonne guère sa présence. Moins déroutants que déroutés, les textes des Fleurs du Mal révèlent, à travers les dérobades de l'attendu, les gauchissements de l'évidence, ces quelques faits dont le retentissement dans la sensibilité et l'imaginaire de l'auteur fut décisif. Ils sont peu nombreux, clandestins, liés – qui s'en étonnerait ? – à l'enfance et au travail qu'opèrent sur elle la mémoire, la nostalgie, le rêve. Les deux premières parties de ce livre en établissent, de poème en poème, l'autorité. Mais ces énergies se concrétisent en œuvres que gouverne une poétique elle-même conduite selon les hauts et les bas de l'espérance et nourrie de choix clairement conçus. Si la bouche cruelle du poète « éparpille en l'air » cervelle, sang et chair, c'est pour qu'un « globe lumineux et frêle » prenne son essor. En un troisième temps, cet ouvrage vise à déceler par quelles voies le « plus curieux martyr de tout Paris » a pu, de ses tourments, faire si souvent un « songe d'or ».

15 euros (code de commande : 12220).

 



LIENS :

Charles Baudelaire sur le site « poètes.com »
Sur ce site conçu par Jacques Lemaire, professeur de Lettres au Collège Jean-de-Brébeuf, vous trouverez des textes, des critiques, des possibilités de téléchargement, etc.,
et
Baudelaire.litteratura.com
biographie, œuvre, forum etc.

Retour au début


Si vous souhaitez recevoir les avis de mise à jour de la page
Charles Baudelaire
indiquez ci-dessous vos références :
prénom et nom :
adresse électronique :
pays de résidence :
et cliquez sur

La fréquence de mise à jour est bien évidemment aléatoire et dépend des achats que nous réalisons...

N.B. : les informations que vous nous donnerez ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.
Retour au début

COMMANDE DE LIVRES

Si vous souhaitez commander un des ouvrages présentés sur cette page, copiez le code de commande et collez-le dans un courrier que vous adresserez à courrier@loiseaulire.com ; en réponse, nous vous indiquerons si le livre est bien disponible, nous vous donnerons l'évaluation des frais de port (en fonction du pays de destination de la commande) et nous vous communiquerons les modalités de paiement (chèque, carte de crédit, versement bancaire...).
(Si vous ne recevez pas de réponse dans les 24 heures ouvrables veuillez le signaler à l'adresse suivante :
loiseaulire@hotmail.com.)

 

CONDITIONS DE VENTE

Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire. Nous garantissons un emballage approprié, cependant les ouvrages voyagent aux risques et périls du destinataire et nous ne pourrons intervenir en cas de détérioration ou de perte.

Les livres sont réservés 14 jours, passé ce délai, ils seront remis en vente.

Le paiement est exigible à la commande : le client non satisfait a un délai de 14 jours s'il veut renvoyer son achat.

Pour nos clients belges, les factures seront réglées par virement bancaire.

Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros de préférence par carte de crédit (« Visa » ou « Eurocard ») ou par virement bancaire international (IBAN).

Nous disposons d'un C.C.P. en France, nos clients français pourront (sans frais) effectuer leurs paiements par chèques libellés en euros.

En cas de non paiement de la facture dans le délai prescrit, il sera dû à partir de la date d'échéance, de plein droit et sans mise en demeure préalable, un intérêt de retard égal au taux légal. En outre, il sera du une indemnité forfaitaire de 10% du montant total de la facture.

Tant que les biens n'ont pas été payés, ils restent propriété du vendeur.

Toutes les informations sur les taux de change peuvent être obtenues sur le site : The XE.com Universal Currency Converter

Notre numéro de T.V.A. : BE0619836631.

 
CONDITIONS DE VENTE

Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire et les ouvrages voyagent aux risques et périls de celui-ci.
Pour nos clients résidant en Belgique, les factures seront réglées par virement bancaire.
Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros de préférence par carte de crédit ("Visa" ou "Eurocard"). Il est également possible d'utiliser le mandat postal international ou le virement postal international ; dans ce cas,
nous rappelons que nous ne pouvons pas nous permettre d'assumer les éventuels frais réclamés par la poste ou par les banques et que ceux-ci sont pris en charge par le client (en règle générale, la commission retenue par les banques est de 4,54 euros).
Nos clients français pourront également (et sans frais) effectuer leurs paiements par chèques libellés en euros.

Notre adresse :
Librairie L'Oiseau-Lire,
rue du Hautbois 36,
B-7000 MONS (Belgique).
Téléphone et télécopie : (32) (0)65 31 28 73.