FRANC-MAÇONNERIE

 Page proposée par la librairie
L'Oiseau-Lire
Pour commander
Retour à la page des listes thématiques

 

Nouvelle(s) entrée(s)

 

VAN DEN ABEELE (Andries) — Les enfants d'Hiram. Francs-maçons et franc-maçonnerie. Bruxelles, Roularta, 1992. In-8° sous reliure et jaquette d'éditeur, 318 p., exemplaire en bel état.
En quatrième de couverture :
   Fondation, histoire et activités de la franc-maçonnerie ont donné naissance à un Himalaya de littérature.
   Les enfants d'Hiram est basé sur le meilleur et le plus récent de ce qui a été publié en Europe, ainsi que sur des recherches personnelles et de nombreux documents inédits.
   Le résultat est surprenant : les mythes tombent, bon nombre d'idées reçues deviennent légende.
   De nombreuses histoires fortes sont ramenées à leurs justes et bien plus modestes proportions.
   La véritable histoire de la franc-maçonnerie surgit : elle n'en est pas moins passionnante.
   Le profane et l'initié trouveront rassemblé en un volume quantité d'informations objectives et fouillées concernant la franc-maçonnerie en général et l'histoire et l'organisation actuelle des nombreuses « obédiences » maçonniques belges en particulier.
   Les enfants d'Hiram offre un trésor d'informations que l'on ne trouvera pas dans d'autres publications ou qui sont éparpillées dans des ouvrages nombreux ou difficilement accessibles.
   Ce livre informe avec objectivité, offre des commentaires critiques mais bienveillants et fournit une contribution stimulante au débat permanant qui entoure les sociétés secrètes.

25 euros (code de commande : 28821).

 

Pour être informé des mises à jour de cette page

 

 

 

ALBAN (Gilbert)Manuel pratique du premier surveillant. Deuxième édition entièrement refondue. Paris, Detrad, 2004. In-8° broché, 357 p., (collection « Les Officiers de Loge »), exemplaire en très bel état.
Extrait de l'avant-propos à la deuxième édition :
   L'excellent accueil dont la première édition et la réimpression de ce Manuel pratique du Premier Surveillant ont été l'objet nous ont conduit, une dizaine d'années plus tard, à faire paraître celui-ci une nouvelle fois, preuve évidente de l'utilité de l'ouvrage et de la collection dont il est le deuxième des cinq titres prévus.
   Cette réédition nous a permis de refondre entièrement le plan, de réécrire la plupart des chapitres et d'ajouter, en annexe, des textes qui ne figuraient pas dans le précédent manuel.
   Nous avons apporté un soin particulier à la deuxième partie : « L'office du Premier Surveillant » et, surtout, à ses chapitres III et IV sur l'instruction maçonnique. Ceux-ci peuvent donc être considérés par les Compagnons comme un aide-mémoire à leur usage dont ils prendront connaissance avec intérêt, qu'ils reçoivent ou ne reçoivent pas l'instruction à ce degré.
   Fidèle à un œcuménisme maçonnique nourri de tolérance – mieux vaut rapprocher que séparer –, nous avons conservé l'analyse de l'office à travers les quatre rites les plus pratiqués en France : le rite français actuel du Grand Orient de France (RF), le rite écossais ancien et accepté (REAA), le rite écossais rectifié (RER) et le rite Émulation (Émulation), en nous gardant de porter sur eux un jugement de valeur. D'un rite à l'autre, des différences apparaissent, certes, mais différence n'est pas divergence et l'on constate que l'esprit de l'office demeure. Bien entendu, ce choix ne diminue en rien la valeur des autres rites : Memphis-Misraïm, moderne français rétabli, français traditionnel – ou ancien –, d'York moderne – ou américain –, etc., auxquels travaillent un nombre restreint de Loges françaises.
   Pareillement, notre conception de la franc-maçonnerie, que nous exposerons ici et là, dans le corps de cet ouvrage, ne saurait exclure d'autres conceptions, sauf celles qui tendent à transformer l'institution en une société profane.

25 euros (code de commande : 27987).

.·.

 

[GUIGUE (Christian)] — Rite Écossais Rectifié. Rituel pour le travail en loge d'Apprenti. Version de 1778 revue pour La Triple Union de Marseille en 1802. Notes de Christian Guigue. Lille, Guigue, 1993. In-8° sous cartonnage et jaquette d'éditeur, 130 p., illustrations, (collection « Les Rituels de la Maçonnerie Templière »), exemplaire en parfait état.
Sur la jaquette :
   La Maçonnerie Templière, pratiquée en France, par le Rite Écossais Rectifié (autrefois dénommé le Rit templier, à l'orient de Lyon) reste une forme initiatique d'une grandeur absolue. À l'instar des Pauvres Chevaliers de la Milice du Christ, elle se caractérise par un idéal chevaleresque, monastique, gnostique et profondément chrétien. Elle offre au mystique une voie d'une exceptionnelle richesse s'il sait comprendre que l'homme est l'image immortelle de Dieu, mais qui pourra la reconnaître s'il la défigure lui-même.
   Ainsi, dès la réception au grade d'Apprenti, commence la difficile Quête de l'universel absolu qui constituera, pour celui jugé digne d'accéder à cet état de perfection, l'Être nouveau qui, marqué du signe d'une « élection » non humaine, se trouvera cheminant à la rencontre du Graal.
   Cette voie difficile, « périlleuse », est offerte à tous les Cherchants, Persevérants et Souffrants du Rite Écossais Rectifié, dès le premier degré, celui de Chevalier-Maçon-Apprentif, selon l'ancienne formulation de 1774, plus discrètement désigné par le terme d'Apprenti aujourd'hui. »

13 euros (code de commande : FM018*).

.·.

 

MELLOR (Alec) — La Grande Loge Nationale Française. Histoire de la Franc-Maçonnerie régulière. Ses principes - Ses structures. Préface de L.A. Derosière. Paris, Belfond, 1980. In-8° sous reliure toilée d'éditeur, 277 p., édition originale, exemplaire numéroté (n° 558).
Introduction :
   La Franc-Maçonnerie universelle s'incarne en France, métropolitaine et d'outre-mer, en une Grande Loge Nationale Française.
   Elle seule est régulière.
   Elle n'est qu'une Grande Loge parmi les autres, sans autre vocation qu'elles. Elle ne forge pas sa doctrine. Sa régularité est celle d'une gardienne et d'une interprète. Son enseignement n'est qu'un témoignage, mais ce témoignage tire son autorité de la vérité historique, de l'analyse rationnelle et de la caution donnée par la Grande Loge d'Angleterre, Grande Loge mère de toutes celles de la planète. Quant à l'autorité de cette dernière, elle ne tient que fortuitement à sa qualité d'anglaise. Sa source est la tradition. Régulière, la Grande Loge Nationale Française l'est aussi en vertu de la règle dite de l'unité territoriale, qui veut qu'il n'existe qu'une puissance maçonnique par État. (Aux U.S.A., il existe, il est vrai, une Grande Loge par État fédéral, mais cette singularité s'explique par l'impossibilité qu'il y aurait eu, en 1776, à fonder une Grande Loge unique, vu l'immensité des distances et les moyens de communication de l'époque.)
   Fondée en 1913, reconnue solennellement dès sa fondation comme seule Franc-Maçonnerie française par la Grande Loge d'Angleterre, puis par toutes les Grandes Loges régulières du monde, elle n'en fit pas moins durant de longues années figure de tête de pont parce que minoritaire par rapport aux autres organismes se réclamant de la Franc-Maçonnerie à l'intérieur de nos frontières. Elle a souffert jadis de l'illusion consciemment prolongée par eux qu'elle n'était qu'une sorte de minorité allogène. En 1929, Gaston Martin, dans son Manuel d'histoire de la Franc-Maçonnerie française, écrivait encore : « Ce n'est qu'une obédience confidentielle d'une quinzaine d'ateliers, à Paris et dans les ports en relations étroites avec les Îles Britanniques. » G. Martin n'était pas un polémiste. Il ne faisait que refléter l'optique, affirmée à maintes reprises, du Grand Orient de France.
   Ce temps est loin. Les Anglais sont rentrés massivement en Angleterre depuis la fin de la deuxième Guerre mondiale. Certes la Grande Loge Nationale Française comprend-elle toujours des loges anglophones, mais elle comprend aussi des loges travaillant en russe, en ukrainien, en grec, en allemand, en italien, voire en espagnol.
   Le recrutement provient de deux sources : celle des profanes qui ont sollicité et obtenu l'initiation et celle des régularisations de membres d'obédiences irrégulières. La situation internationale de l'Obédience est éminente : elle compte des « garants d'amitié » dans 102 pays étrangers (États américains compris). L'un des aspects les plus frappants de son développement est son extension en Afrique noire francophone, en attendant le jour proche où de Grandes Loges « filles » y prendront sa relève.
   Déjà, en 1963, lors de son cinquantenaire, l'Obédience avait résumé son histoire antérieure dans une plaquette : Histoire de la G.L.N.F. 1913-1963. Jubilé de la Maçonnerie régulière en France due à Jean Baylot. Depuis lors, des faits importants sont survenus. Les deux principaux furent la régularisation massive d'un millier environ de démissionnaires de la Grande Loge de France en 1965, et le document romain dit « Document Seper » qui mit fin en 1974 au conflit historique entre la Maçonnerie et l'Eglise catholique. Or il existe 710 millions de catholiques romains à la surface du globe.
   Le moment semble dès lors venu de tenter la synthèse de ce que la Grande Loge Nationale Française représente au sein de la Franc-Maçonnerie universelle, et tel est le but du présent livre.

20 euros (code de commande : 26372).

.·.

 

NEUT (Amand) — Attentats de la Franc-Maçonnerie à l'ordre social, par Amand Neut. Gand, Neut, 1868. [Gand, / Typographie de A. Neut, rue du Gouvernement, 11. / Août 1868.] In-8° broché, 139, [1 (table)] p., couverture défraîchie, dos fragile, rare.
Avant-propos :
   On a dit que « l'homme est de glace pour la vérité et de feu pour le mensonge. » L'expérience de tous les jours démontre le bien fondé de ce jugement : tous les jours on voit la vérité méconnue, et le mensonge triomphant ; on voit des gens se jouer de la bonne foi au profit de la déloyauté et s'exposer, de gaîté de cœur, avec leurs dupes, aux conséquences funestes du culte qu'ils ont voué à l'erreur.
   Cette situation déplorable impose de grands devoirs au publiciste catholique : il importe de tenir constamment le flambeau de la vérité près des couches de glace qui l'entourent, afin qu'elles se fondent sous sa chaleur vivifiante et que la lumière offusque ses détracteurs mêmes ; il importe de ne donner au mensonge ni repit ni trêve, mais de le poursuivre l'épée dans les reins partout où il se montre ; il faut obéir à la voix de St.-Paul écrivant à Timothée : Insta opportune, importune, argue, obsecra, increpa in omni patientia et doctrina. À ceux qui désirent sincèrement connaître la vérité, comme à ceux qui tournent le dos après avoir demandé ce qu'elle est, comme à ceux encore qui la combattent et l'insultent, il faut ouvrir les sources du vrai et du juste, et, par une démonstration claire et palpable, leur faire sentir la lourde servitude de l'erreur et du mensonge.
   C'est le but que nous sommes proposé en écrivant cet ouvrage : après avoir entendu contre l'ennemie mortelle de la vérité, la Franc-Maçonnerie, les témoins qu'elle-même a désignés ; après avoir trouvé, dans ses aveux, dans ses écrits, dans ses actes, le plus éloquent et le plus péremptoire acte d'accusation qui ait jamais vu le jour, nous avons voulu le développer et résumer les débats, afin de permettre au lecteur impartial de prononcer son arrêt en pleine connaissance de cause.
   Il dira si nous avons réussi dans l'effort que nous avons tenté. Le triste état politique dans lequel se trouve l'Europe, à la suite des coupables manœuvres des sociétés sécrètes ; l'incarnation de la Franc-Maçonnerie dans la révolution, le faisceau de nouvelles preuves que nous apportons à l'appui de l'accusation, l'interrogatoire que nous faisons subir à la secte en la plaçant sur la sellette' tout cela jettera – nous l'espérons – dans son âme une juste et grande émotion ; sa conscience alarmée poussera le cri de détresse, et Dieu, par qui est toute chose, augmentera ainsi le nombre des défenseurs de la vérité.
   Nous en voulons surtout à la Franc-Maçonnerie, parce qu'une étude sérieuse et approfondie nous a appris qu'elle est le fons et origo malorum, la cause et l'auteur des graves perturbations auxquelles le monde est en proie ; parce que l'Église, ne pouvant se tromper ni être trompée, l'a proclamé par la bouche de cette longue et illustre pléiade de saints et grands Pontifes qui se sont succédé depuis Clément XII en 1738 jusqu'à Pie IX en 1868.
   La culpabilité de cette secte secrète ne saurait être mise en doute : les attentats qu'elle a commis contre l'ordre social sont là : nous les trouvons dans les documents émanés de la Maçonnerie, que longtemps elle a cachés, mais que nous avons soumis au grand jour de la publicité, lequel constitue pour le Maçon le grand jour de jugement et de la condamnation.
   Au reste, si elle veut ouvrir le débat, soumettre le procès à révision, nous ne demandons pas mieux, et d'avance, nous nous engageons à ne puiser des pièces de conviction que dans l'arsenal de nos adversaires. Leurs attestations nous suffisent.
   Mais une longue expérience nous l'a appris : ce défi ne sera point relevé ; les Francs-Maçons sont sourds et muets, et ce qui pis est, de ces sourds qui ne veulent pas entendre, de ces muets qui ne veulent point parler.
   Néanmoins, leurs aveux, leurs écrits, leurs documents, parleront en leur lieu et place ; et nous espérons qu'avec l'aide de Dieu, la vérité qui en jaillira, illuminera beaucoup de ceux qui sont assis dans les ténèbres de l'erreur. C'est notre vœu le plus cordial, notre désir le plus fervent.
Bibliographie :
   - Fesch (Paul), Bibliographie de la Franc-Maçonnerie et des sociétés secrètes, col. 1008.

60 euros (code de commande : 28583).

.·.

 

ODO (Georges) — Les Francs-Maçons au Maroc sous la IIIe République. Paris, Éditions Maçonniques de France, 1999. In-12 collé, 127 p., (collection « Encyclopédie Maçonnique - Histoire », n° 15), exemplaire en très bel état.
En quatrième de couverture :
   La place de la Franc-Maçonnerie au Maroc ne fut pas négligeable depuis la seconde moitié du XIXe siècle. En partant de l'étude du développement qu'y connurent les obédiences françaises, en particulier sous le Protectorat, l'auteur étend son investigation à l'influence espagnole. Il dresse ainsi une fresque historique qui s'appuie également sur une démarche ethnologique qui donne à cet ouvrage une ampleur universitaire rigoureuse à travers laquelle on découvre tout un milieu aujourd'hui disparu.
   Georges Odo a passé une grande partie de sa vie au Maroc où il a enseigné l'Histoire. Sa formation l'a amené à se pencher sur la présence maçonnique dans ce pays qu'il a appris à connaître au quotidien et qu'il a cherché à comprendre dans ses perspectives historiques. Il a pu rencontrer bon nombre des acteurs de l'épisode maçonnique concerné et compulser les documents sur place, avant d'aborder les archives disponibles en France.

12 euros (code de commande : 26254).

.·.

 

Retour au début


Si vous souhaitez recevoir les avis de mise à jour de la page
Franc-Maçonnerie
indiquez ci-dessous vos références :
prénom et nom :
adresse électronique :
pays de résidence :
et cliquez sur

La fréquence de mise à jour est bien évidemment aléatoire et dépend des achats que nous réalisons...

N.B. : les informations que vous nous donnerez ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

Retour au début

COMMANDE DE LIVRES

Si vous souhaitez commander un ouvrage présenté sur cette page, copiez le code de commande et collez-le dans un courrier que vous adresserez à courrier@loiseaulire.com ; en réponse, nous vous indiquerons si le livre est bien disponible, nous vous donnerons l'évaluation des frais de port (en fonction du pays de destination de la commande) et nous vous communiquerons les modalités de paiement (virement bancaire, chèque, carte, ...).

 CONDITIONS DE VENTE

Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire. Nous garantissons un emballage approprié, cependant les ouvrages voyagent aux risques et périls du destinataire et nous ne pourrons intervenir en cas de détérioration ou de perte.

Les livres sont réservés 14 jours, passé ce délai, ils seront remis en vente.

Le paiement est exigible à la commande : le client non satisfait a un délai de 14 jours s'il veut renvoyer son achat.

Pour nos clients belges, les factures seront réglées par virement bancaire.

Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros de préférence par carte de crédit (« Visa » ou « Eurocard ») ou par virement bancaire international (IBAN).

Nous disposons d'un C.C.P. en France, nos clients français pourront (sans frais) effectuer leurs paiements par chèques libellés en euros.

En cas de non paiement de la facture dans le délai prescrit, il sera dû à partir de la date d'échéance, de plein droit et sans mise en demeure préalable, un intérêt de retard égal au taux légal. En outre, il sera du une indemnité forfaitaire de 10% du montant total de la facture.

Tant que les biens n'ont pas été payés, ils restent propriété du vendeur.

Toutes les informations sur les taux de change peuvent être obtenues sur le site : The XE.com Universal Currency Converter

Notre numéro de T.V.A. : BE0619836631.

Retour au début