Simone WEIL

 Page proposée par la librairie
L'Oiseau-Lire

Pour commander
Retour à la page des listes thématiques

 

 

 

WEIL (Simone) Lettre à un religieux. 21e édition. Paris Gallimard, 1951. In-8° broché, 92 p., (collection « Espoir »), exemplaire comme neuf (dans le papier jauni de l'époque) et en grande partie non coupé.
Commentaire de l'éditeur :
   L'Église catholique est-elle la représentante parfaite du Christ sur terre ? Le christianisme détient-il le monopole de la vérité religieuse ? Tels sont les deux grands thèmes que Simone Weil développe ici. Ces problèmes sont aujourd'hui « d'une importance capitale, urgente et pratique ».
   Ce livre est une sorte de confession théologique et sentimentale. De tout temps, Simone Weil a profondément été attirée par la religion chrétienne ; mais cet esprit solide et fin, nourri de culture hellénique, exige pour une démarche aussi grave et aussi solennelle qu'une conversion au christianisme, un certain nombre de réponses à des contradictions de fond et de forme.
   On trouvera dans cette « Lettre », exposées une rigueur et une honnêteté extrêmes, 35 objections que l'auteur soumet à la conscience d'un religieux. Ces objections concernent tous les catholiques.
   Ce que Simone Weil demande, ce sont non des credos, ni même des motifs de croire : mais un accord total avec l'Église dont elle ferait partie. Ce à quoi elle voudrait adhérer, c'est à un christianisme vraiment universel. « Combien notre vie changerait », dit-elle, « si on voyait que la géométrie grecque et la foi chrétienne ont jailli de la même source ! »

10 euros (code de commande : 27656 - vendu).

 

ŒUVRES DE SIMONE WEIL

La condition ouvrière. 21e édition. Paris, Gallimard, 1953. In-8° broché, 273 p., illustrations hors texte, (collection « Espoir »).
En quatrième de couverture :
   La mardi 4 décembre 1934, Simone Weil entrait comme « manœuvre sur machine » dans une usine. Ce professeur agrégé voulait vivre la vie d'un ouvrier, partager sa misère et ses peines, mais éprouver aussi la solidarité, l'amitié, le dévouement.
   Ce livre de Simone Weil que nous publions aujourd'hui est la somme de cette expérience, c'est-à-dire ses observations et les conclusions qu'elle en a tirées. Il se compose de son Journal d'Usine et d'une série de textes, dont il se dégage une philosophie et une morale.
   La condition de l'ouvrier est une des plus injustes dans le monde moderne. Non seulement il est victime d'une iniquité matérielle : travail exténuant pour un salaire relativement minime – mais, encore d'une iniquité morale, à savoir le manque d'intérêt de ce travail. L'ouvrier, par le fait qu'il est cantonné indéfiniment à la fabrication d'une seule pièce ou d'un élément, est privé de la joie de la création qui serait sa seule et efficace compensation. Aux deux formes traditionnelles d'oppression de l'humanité, dit Simone Weil, oppressions par les armes et par l'argent, s'en ajoute une troisième : l'oppression par la fonction.
   La Condition ouvrière n'est pas un livre écrit par un intellectuel en mal d'expériences extrêmes. C'est le cri bouleversant d'une âme qui a vécu, au niveau le plus haut de l'amour et de l'intelligence, l'injustice profonde de la condition prolétarienne.

10 euros (code de commande : 002).


À PROPOS DE SIMONE WEIL

 

NARCY (Michel) — Simone Weil, malheur et beauté du monde. Paris, Éditions du Centurion, 1967. In-8° broché, 134 p., illustrations hors texte, petit cachet d'appartenance à la page de garde.
En quatrième de couverture :
   Une existence insolite, marquée du signe de la contradiction : « Chrétienne hors de l'Église », Simone Weil refuse le baptême au nom de l'obéissance à Dieu. Atteinte au plus vif par la découverte du malheur dans la condition ouvrière, elle renonce au combat révolutionnaire. Milicienne des brigades internationales, elle se reconnaît dans les réactions de Bernanos sur l'Espagne.
   Tentative audacieuse donc que celle proposée ici : lire Simone Weil dans le simple et unique but de la comprendre. L'auteur saisit sa pensée dans le mouvement même où elle se forme ; à travers ses aspects principaux, il nous reconduit aux problèmes qui lui furent propres, sans les confondre avec les nôtres. Paradoxalement, c'est alors que l'on devine combien elle nous est contemporaine, en ce sens qu'elle nous rencontre dans la profondeur de nos soucis. Sa quête, toujours inachevée et qui défie toute synthèse, affirme une conception de l'existence dont la rigueur, l'exigence doivent nous arrêter.
   Il n'est pas possible de lire Simone Weil en termes d'école, ni même de se mettre à son école. L'écouter dans sa nouveauté, nous ramène à l'essentiel.

9 euros (code de commande : 004).



Retour au début


Si vous souhaitez recevoir les avis de mise à jour de la page
Simone Weil
indiquez ci-dessous vos références :
prénom et nom :
adresse électronique :
pays de résidence :
et cliquez sur

La fréquence de mise à jour est bien évidemment aléatoire et dépend des achats que nous réalisons...

N.B. : les informations que vous nous donnerez ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

Retour au début

COMMANDE DE LIVRES

Si vous souhaitez commander un des ouvrages présentés sur cette page, copiez le code de commande et collez-le dans un courrier que vous adresserez à courrier@loiseaulire.com ; en réponse, nous vous indiquerons si le livre est bien disponible, nous vous donnerons l'évaluation des frais de port (en fonction du pays de destination de la commande) et nous vous communiquerons les modalités de paiement (chèque, carte de crédit, versement bancaire...).

 
CONDITIONS DE VENTE

   Les prix sont exprimés en euros (toutes taxes comprises). Les éventuels frais de port sont pris en charge par le destinataire et les ouvrages voyagent aux risques et périls de celui-ci.
   Pour nos clients résidant en Belgique, les factures seront réglées par virement bancaire.
   Pour nos clients résidant à l'étranger, les factures seront réglées en euros par virement bancaire international ou par carte ("Visa" ou "Eurocard").

   
Nos clients français pourront également (et sans frais) effectuer leurs paiements par chèques libellés en euros (nous disposons d'un C.C.P. en France).
   
Nous rappelons que nous ne pouvons pas nous permettre d'assumer les éventuels frais réclamés par la poste ou par les banques et que ceux-ci sont pris en charge par le client.

Notre adresse :
Librairie L'Oiseau-Lire,
rue du Hautbois 36,
B-7000 MONS (Belgique)

Téléphone et télécopie : (32) (0)65 31 28 73.

Retour au début

(011).